Un spécialiste de l’aspiration des fumées de soudage a réalisé un mesurage de 100 modèles de torches. Le but était d’intégrer les résultats collectés dans une base de données. Elle permet de régler automatiquement l’aspiration en fonction de la torche.

Une base de données

Capter des fumées de soudage selon la torche utilisée est possible. Le fabricant Kemper en fait la promesse à partir d’une base de données inédite. Une aspiration optimale nécessite en effet un équilibre entre la puissance d’aspiration et la technologie de la torche. Cela est prescrit par la norme EN ISO 21904. La base de données du fabricant comprend les paramètres d’une centaine de modèles de torches et constitue d’ores et déjà la base pour un captage optimal des substances dangereuses à l’aide de la série d’appareils d’aspiration haute dépression VacuFil i. L’aspiration à la source devient un sujet crucial et les fabricants de torches sont invités à publier les données afin de garantir une aspiration optimale en vue de la protection des soudeurs. Selon le spécialiste des fumées de soudage : « La conception de chaque torche aspirante est différente. Il n’existe pas de système d’aspiration universel. Il incombe de déterminer individuellement la puissance d’aspiration pour chaque modèle. »

Point de départ : la demande sur le marché français

Les efforts déployés sur le marché français en vue de la mise à disposition de torches à aspiration intégrée fiables ont été le point de départ des développements les plus récents. L’autorité française en charge de la santé et de la sécurité au travail a réalisé de premières mesures en vue de la détermination de la puissance d’aspiration optimale. La série de normes EN ISO 21904 a été mise au point à l’échelle internationale sur la base des connaissances ainsi acquises. La partie I de cette norme exige que les fabricants fournissent des informations à propos de la puissance d’aspiration optimale dans leurs manuels. Kemper a relevé ce défi en développant son propre banc d’essai et a défini, par analogie avec les normes internationales, les paramètres pertinents pour une aspiration optimale des fumées, tels que la dépression requise pour le débit volumétrique d’air et la puissance d’aspiration qui en résulte.

Aspiration optimale par pression sur une touche

Les paramètres enregistrés déterminent alors automatiquement la puissance d’aspiration nécessaire de la série d’appareils VacuFil i. Lorsqu’un soudeur raccorde l’appareil d’aspiration à une torche, il lui suffit de sélectionner le modèle connecté via un écran tactile et l’appareil régule automatiquement et en permanence la puissance d’aspiration nécessaire, même en cas de variation des conditions externes. Dès que ces paramètres sont disponibles pour d’autres modèles ou de nouveaux modèles de torches, le fabricant ajoute les données à sa base. Une mise à jour du système suffit. Grâce à la technologie SIM, les modèles d’appareils numériques fonctionnent de manière autonome. En fonction de l’intensité du procédé de soudage employé, de la puissance de la torche et de la longueur de tuyau requise, les modèles VacuFil 125i, 150i et 250i sont disponibles avec différentes puissances d’aspiration maximales. Avec la certification W3, l’Institut pour la santé et la sécurité au travail certifie la conformité des systèmes aux normes de santé et de sécurité au travail. « Face à la demande croissante de torches aspirantes, nous avons acquis un savoir-faire pour déterminer la puissance d’aspiration optimale », explique Manfred Könning, directeur technique. « Les fabricants de torches reconnaissent la valeur de notre solution, car nous les aidons ainsi à améliorer leurs systèmes. » Bien que ces torches aient longtemps été considérées comme peu maniables, leurs avantages convainquent toujours plus de soudeurs. L’utilisation d’une aspiration à la torche rend en effet superflue une hotte d’aspiration distincte et les fumées sont captées automatiquement, parallèlement au processus de soudage.