Profession

Montebourg s’invite chez Ficep

Jan Meyer | 20 avril 2018 |

L’ancien ministre de l’Industrie n’a pas complétement abandonné l’idée de revenir en politique. En attendant il arpente les salons professionnels pour rester à la page…

Celui qui avait été l’ambassadeur enthousiaste du « Made in France » lorsqu’il était ministre de l’Economie, s’est apparemment lancé dans la production de miel et d’amandes. Arnaud Montebourg, ex-candidat aux primaires PS en 2017, avait annoncé au Journal du Dimanche son engagement « pour la culture des abeilles et des amandiers afin de relocaliser ces activités sur le territoire français ». Mais qu’est-il allé faire sur le salon Tolexpo en mars à Villepinte ? Il n’a jamais caché son intérêt pour l’industrie et aurait des projets dans le domaine… Au passage, il s’est laissé photographier sur le stand de Ficep (partenaire de l’Union des métalliers) en compagnie de Stéphane Alliot, commercial pour l’Ile-de-France et d’Eric Patat, président de Ficep France.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • LES « BONS PLANS » DE DEMAIN

    À quand le boom du BIM ?

    Tout le monde en a entendu parler mais combien de professionnels ont véritablement réalisé un projet en BIM ? La position des métalliers est particulière sur le sujet. Ils ne sont ni aux avant-postes ni à la traîne. Sur le plan technique, ils ...

    27 août 2018

  • Métal et végétal, matières fusionnelles

    Il s’agit d’une des plus anciennes alliances de matériaux. Comme le manche d’une pioche ou d’une épée, le fer a toujours épousé le bois. Métal et végétal sont décidément faits pour s’entendre. Dans l’aménagement des espaces verts, publics comme ...

    25 avril 2018

  • Pour une année en réussite

    Il y a tant de bonnes choses à souhaiter à la métallerie, que l'on ne sait pas où commencer. Souhaitons nous que l'image du métier s'améliore encore, que plus de jeunes se forment et que les dirigeants retrouvent le sourire.

    2 janvier 2018

Dossiers de la rédaction

Produits et Services