Fort d'un bilan positif pour l'année 2018, l'industriel renforce sa place dans le marché de la qualité de l'air intérieur avec deux nouveaux produits pour le résidentiel et le tertiaire.

Le groupe France Air peut respirer calmement. Avec une croissance organique de 7 % et un CA de 148 M€ en 2018, l'indutriel, présent dans dix pays, prévoit une nouvelle croissance de 5 % cette année, et ambitionne d'atteindre les 194 M€ de CA d'ici deux ans. Pour y parvenir, France Air a notamment décidé de renforcer sa place sur le marché du résidentiel.Une version améliorée d'Yzentis Pure, le système de chauffage par vecteur air tout-en-un, commercialisée au printemps sous le nom d'Ysentis Pure Plus, permet de dépolluer, filtrer et renouveler l'air, à l'aide d'une ventilation simple flux, lors des pics de pollution extérieure grâce à un programme établi avec les agences de surveillance de qualité de l'air dans les grandes villes.Le tertiaire n'est pas en reste, avec une nouvelle version du diffuseur Aérys, équipé désormais d'une mousse étanche acoustique qui absorbe les bruits du diffuseur, ainsi qu'en option, un filtre circulaire anti-particules et pollens.Autre nouveauté déjà disponible, France Air, qui a digitalisé son catalogue 2019, vient également de publier des guides techniques numériques sur l'habitat, les salles blanches et l'hygiène hospitalière, 70 % de son CA étant réalisé dans le tertiaire. 

NULL