Archive

2018 sera-t-elle une bonne année ?

Jan Meyer | 4 janvier 2018 |

DR
Que faut-il souhaiter aux chefs d’entreprises de la métallerie ? Des carnets de commandes pleins ou une amélioration des marges ? Parions qu’en 2018 il peut y avoir les deux. Mais pas pour tous ?

L’OCDE table sur une croissance de la zone Euro de 1,8% avec pour la France une croissance de 1,5% (2% pour l’Allemagne). L’Espagne connaitra une croissance forte de 2,4%. Côté BTP la FFB a souligné qu’en 2017 la France a connu une belle année avec une activité en croissance de 4,7%. L’année 2018 devrait être moins forte avec seulement 2,4%. Mais l’effet déclencheur est là. Sur nombre de chantiers pilotés par des entreprises générales les lots métallerie n’ont pas trouvé preneurs aux prix indiqués. Résultat mathématique : les prix grimpent à nouveau, mais attention pas partout et pas sur tous les lots. Si l’Espagne est en croissance cela peut pousser les métalliers et façadiers espagnols à se rabattre sur leur marché interne. C’est une bonne nouvelle pour les métalliers du Sud-Ouest de la France. On peut aussi noter que le bâtiment non-résidentiel neuf, créneau où les métalliers sont traditionnellement plus présents, connaitra une croissance de 8,9%. Toutes les incertitudes ne sont pas levées, mais le contexte est plus favorable qu’il y a deux ans et devrait notamment favoriser l’investissement dans l’outil de production (plus d’automatisation) et de conception (informatique au sens large). Franck Perraud, président de l’Union des métalliers rappelle cependant que « la fracture territoriale continue d'être bien présente, qu’il est important d'alerter nos métalliers sur la forte augmentation des prix de nos fournisseurs et notamment de l'acier ».



Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Dossiers de la rédaction

Produits et Services