Archive

L’audace des lauréats du Concours Acier 2017

JM | 2 octobre 2017 |

DR
« A la conquête de l’espace » était le sujet du Concours Acier 2017. Les lauréats, un duo de futurs architectes talentueux, ont signé un projet remarquable.

Ils étaient douze finalistes, le 23 juin dernier, à défendre leur projet devant le jury du concours Acier 2017, organisé par ConstruirAcier et présidé par l’architecte Jacques Ferrier. Le sujet : « À la conquête de l’espace », ou comment recréer du foncier sur des espaces a priori non constructibles. Deux prix, deux mentions et un prix spécial ont été décernés. Les candidats en école d’architecture et d’ingénieurs ont rivalisé de créativité en proposant des réponses variées valorisant les atouts de la construction acier dans différents contextes de réduction d’espace. « Les réponses ont été d’un bon niveau même si certains projets se sont nettement détachés du lot », analyse Jacques Ferrier. « Tous ont produit un excellent travail tant dans la réalisation du projet que dans la qualité de présentation, d’explication et de formalisation. Les discours ont été vraiment porteurs et nous n’avons noté aucun hors-sujet par rapport au thème de l’acier. Chacun a compris la singularité et la spécificité du matériau en architecture ». C’est l’équipe formée par Thibault Blondet et Emile Bruneau (Ensa Normandie) qui a remporté le concours avec leur projet Synapses.

 



Plus de Photos

Dr

DR

DR

DR

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

  • Disparition de Cécil Frayssinet

    Il a été une des figures de la métallerie du Languedoc-Roussillon. L’ancien président des métalliers de l’Hérault et dirigeant de CFM ...

    14 février 2019
  • Charpente en forme olympique

    2018 a été positif pour la construction métallique. Les perspectives restent encourageantes. Grands travaux et événements sportifs maintiennent le ...

    14 février 2019
  • Métallerie et insertion en Bretagne

    Travailler de ses mains est un moyen de reprendre pied sur le marché de l’emploi. La Bretagne en fait la preuve à Plérin (22).

    14 février 2019
Dossiers de la rédaction