chantiers

Stands réutilisables en acier

MEYER, Jan | 2 janvier 2020 |

C’est un sujet sur lequel les organisateurs sont muets : les déchets générés après chaque salon. L’architecte français Dominique Perrault a une proposition durable à leur faire.


Des salons qui durent entre trois et cinq jours et dont la quasi-totalité des stands et de la moquette finit dans une « zone d’enfouissement » est une calamité pour l’environnement. Même s’il est question de développement durable sur un nombre croissant de manifestations, le devenir de cette multitude de matériaux dont certains sont polluants est un tabou. L’architecte Dominique Perrault, connu pour ses « détournements » de produits industriels vers l’architecture, a trouvé une piste intéressante. Pour le salon des Galeristes au Carreau du Temple à Paris, l’auteur de la Bibliothèque François Mitterrand a proposé des stands réutilisables à partir de profils en acier galvanisés (fabricant italien Metalsistem) habituellement utilisés pour les rayonnages servant aux d’archives et aux stocks. Ces assemblages modulaires, fixes ou coulissants, sont réutilisés d’une année sur l’autre et les exposants les habillent ou les laissent brut. Il en va de même pour la moquette du salon qui est juste lavée avant chaque édition. « Pour les tâches les plus coriaces, les exposants peuvent mettre un tapis », lâche simplement l’organisateur.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué Reed Expositions

    Mondial du bâtiment 2019

    Le grand rendez-vous du bâtiment aura lieu du 4 au 8 novembre

    1 septembre 2019

  • De la continuité des mains courantes

    Faut-il obligatoirement assurer la continuité des mains-courantes pour garantir l’accessibilité? La question revient souvent chez les métalliers. La réponse du service technique de l’Union des métalliers.

    24 mai 2019

  • BM Métallerie assure sa transmission

    Fondée en 1981 par Bernard Boisseau, l’entreprise BM de Saint-André de la Marche (49) a depuis le 30 avril un nouveau dirigeant.

    24 mai 2019

Dossiers de la rédaction