Profession

Covid s’est invité aux Assises

MEYER, Jan | 18 septembre 2020 |

Un public masqué et distancié a assisté aux dernières Assises de la Métallerie du 10 septembre 2020 à Paris. Plusieurs ateliers avaient Covid-19 comme thématique centrale.


On pouvait s’y attendre. La crise sanitaire a été présente aussi bien dans le public que dans plusieurs ateliers des 11e Assises de la Métallerie qui se sont déroulées le 10 septembre à Paris. Le public majoritairement constitué de dirigeants et de cadres d’entreprises de métallerie a été limité à 140 personnes pour des raisons de distanciation et de capacité d’accueil dans les amphithéâtres de la FFB Grand Paris. Outre la distanciation ils étaient aussi majoritairement masqués. Sur les huit ateliers (y compris la conférence plénière) quatre d’entre eux avaient directement ou indirectement Covid-19 en thème central.

Des questions de fond

Est-ce une opportunité pour engager une rupture technologique dans le process de fabrication, des robots par exemple ? Est-ce le moment de changer le mode de management en tenant compte d’un télétravail partiel ou total sur certains postes ? Quelles sont les aides auxquelles des entreprises ont droit face à cette situation totalement déroutante ? Enfin, comment peut-on replacer les pandémies dans le parcours de l’humanité ? Ce sont là quelques-unes des questions débattues durant cette journée de travail d’une exceptionnelle densité. Un article du prochain numéro de Métal Flash fera l’objet d’une synthèse détaillée.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Gantois et Métal Déployé chez Drouault

    C’est officiel depuis septembre 2019, les deux spécialistes français de la transformation de tôles métalliques font désormais partie du groupe Drouault Industries.

    26 février 2020

  • Une passerelle opérationnelle

    Les travaux de restauration sur la passerelle Bénéteau, à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée, sont terminés.

    24 février 2020

  • Apprendre à souder en réalité augmentée

    La réalité augmentée a fait son entrée au CFA BTP de Montigny-lès-Metz. Un poste de soudure virtuelle a été installé dans les locaux de l’établissement, pour faciliter l’apprentissage.

    23 février 2020

Dossiers de la rédaction