Profession

Tous des voyous ?

MEYER, Jan | 11 février 2020 |

L’image des serruriers de ville est mise à mal par des pratiques douteuses voire criminelles de certains margoulins. Une enquête enfonce le clou.


Une enquête Ifop, réalisée pour Hop’Dépannage en novembre 2019, révèle que l’activité de serrurier de ville arrive en tête des métiers du dépannage suscitant le plus de défiance. 54 % des personnes interrogées disent ne pas faire confiance aux serruriers, devant les garagistes (40 %), les plombiers (32 %), les chauffagistes (29 %), les artisans du bâtiment (27 %) et les électriciens (23 %). Ce taux de méfiance s’élève à 62 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur. La raison d’une telle situation : plus d’un habitant sur deux (51 %) de la région a le sentiment de s’être déjà fait arnaquer, cette proportion atteint 74 % en Île-de-France. Le principal motif d’insatisfaction est le coût de l’intervention. 55 % des interrogés dénoncent le « montant du tarif final facturé par le serrurier » et 47 % sont mécontents du « manque de transparence ». « Il est vrai que le coût moyen d’une intervention le soir ou la nuit peut atteindre un niveau élevé : 335 euros en moyenne pour ouvrir une porte d’entrée », explique François Kraus, directeur chez Ifop.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services