Profession

Les robes « importables » de Paco Rabanne

MEYER, Jan | 11 novembre 2018 |

Paco Rabanne lors d'une séance "d'essayage".
Il avait été un véritable rebelle de la mode dans les années 60. Une exposition à Rouen rend hommage à ses robes en métal.

 

Le Musée le Secq des Tournelles à Rouen, qui possède certainement une des plus belles collections d’objets de ferronnerie et de serrurerie d’art au monde fait un clin d’œil à la mode. Ceux qui ont visité ce musée installé dans une chapelle n’ont pas oublié la série des ceintures de chasteté ou de colliers à clous forgés. C’est cependant sur un autre type de vêtements que l’établissement s’est penché. L’expo qui est proposée dans ce musée insolite jusqu’au 19 mai porte sur des habits à peine plus confortables : les robes de Paco Rabanne. Dès 1966, le couturier provocateur avait proposé « 12 robes importables en matériaux contemporains » défilant au son du « Marteau sans maitre » de Pierre Boulez. Le public retiendra, un demi-siècle plus tard, les robes en métal immortalisées notamment par la sublime Françoise Hardy.

Musée le Secq des Tournelles, entrée gratuite, Rouen.

http://museelesecqdestournelles.fr



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • LES « BONS PLANS » DE DEMAIN

    À quand le boom du BIM ?

    Tout le monde en a entendu parler mais combien de professionnels ont véritablement réalisé un projet en BIM ? La position des métalliers est particulière sur le sujet. Ils ne sont ni aux avant-postes ni à la traîne. Sur le plan technique, ils ...

    27 août 2018

  • Métal et végétal, matières fusionnelles

    Il s’agit d’une des plus anciennes alliances de matériaux. Comme le manche d’une pioche ou d’une épée, le fer a toujours épousé le bois. Métal et végétal sont décidément faits pour s’entendre. Dans l’aménagement des espaces verts, publics comme ...

    25 avril 2018

  • Pour une année en réussite

    Il y a tant de bonnes choses à souhaiter à la métallerie, que l'on ne sait pas où commencer. Souhaitons nous que l'image du métier s'améliore encore, que plus de jeunes se forment et que les dirigeants retrouvent le sourire.

    2 janvier 2018

Dossiers de la rédaction

Produits et Services