Profession

Métal Jeunes : voici les gagnants

JM | 10 juillet 2018 |

Tous les deux ans se déroule le concours Métal Jeunes. Le palmarès 2018 est connu depuis les dernières Assises de la Métallerie.

Le sujet du dernier concours Métal Jeunes « Mobile et automate » a été exigeant. Les idées ont jailli mais tout le monde n’a pas réussi à finaliser le travail. C’est ce qui rend les lauréats de cette édition 2018 d’autant plus méritants. Ils ont su se montrer créatifs et ingénieux, deux qualités qui devraient être l’apanage de tout bon métallier pour encore de nombreuses années.

Palmarès 2018 :

1er prix niveau 4 « Roule ma boule », CFA BTP Savoie de St Alban Leysse

2e prix niveau 4 « Volo et Movimento », LPI de Faulquemont

1er prix niveau 5 « Poule métal jacket », LP Augustin Hebert d’Evreux

2e prix niveau 5 « Le pardon d’Hephaïstos », LP Alfred Hutinel de Cannes

3e prix niveau 5 « Symphonie », LP Georges Baumont de St Die des Vosges

Prix du Jury « Hymne au métal », CFA BTP de la Somme à Amiens

Prix Coup de cœur « L’air du temps », EREA Edith Piaf de Paris

Prix Technicité « Le Gyroscope », EREA d’Orbestier des Sables d’Olonnes



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • LES « BONS PLANS » DE DEMAIN

    À quand le boom du BIM ?

    Tout le monde en a entendu parler mais combien de professionnels ont véritablement réalisé un projet en BIM ? La position des métalliers est particulière sur le sujet. Ils ne sont ni aux avant-postes ni à la traîne. Sur le plan technique, ils ...

    27 août 2018

  • Métal et végétal, matières fusionnelles

    Il s’agit d’une des plus anciennes alliances de matériaux. Comme le manche d’une pioche ou d’une épée, le fer a toujours épousé le bois. Métal et végétal sont décidément faits pour s’entendre. Dans l’aménagement des espaces verts, publics comme ...

    25 avril 2018

  • Pour une année en réussite

    Il y a tant de bonnes choses à souhaiter à la métallerie, que l'on ne sait pas où commencer. Souhaitons nous que l'image du métier s'améliore encore, que plus de jeunes se forment et que les dirigeants retrouvent le sourire.

    2 janvier 2018

Dossiers de la rédaction