Profession

Grand boom dans le pare-balles ?

JM | 27 novembre 2017 |

DR
Dans un univers où règne la discrétion, on parle de croissance. Le pare-balles revient aux métalliers. A condition qu’ils décident d'aller au feu…

Difficile d’avoir des chiffres sur le marché du pare-balles en France. Ce domaine, quand il touche les établissements militaires et policiers, n’est pas connu pour être bavard. Les langues se délient pourtant. Notamment chez les fabricants de vitrages pare-balles. Certains reconnaissent une croissance de 15 à 20% depuis les attentats islamistes de 2015. Les gammistes acier et aluminium se mettent sur les rangs et ajustent leurs profils. Car, il faut noter que le marché se réveille avec des classes de protection plus élevées (on passe de FB4 à FB6 voire FB7 le niveau le plus élevé dans la norme) pour pouvoir résister aux fusils d’assaut. La question qui se pose est de savoir si les métalliers se saisiront bien de cette opportunité. D’ores et déjà des industriels du prêt-à-poser sont sur les rangs, certains sont des acteurs de la protection contre le feu et sont disposés à affûter leurs armes dans le pare-balles. Un dossier complet fera le point dans le prochain Métal Flash de décembre.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • LES « BONS PLANS » DE DEMAIN

    À quand le boom du BIM ?

    Tout le monde en a entendu parler mais combien de professionnels ont véritablement réalisé un projet en BIM ? La position des métalliers est particulière sur le sujet. Ils ne sont ni aux avant-postes ni à la traîne. Sur le plan technique, ils ...

    27 août 2018

  • Métal et végétal, matières fusionnelles

    Il s’agit d’une des plus anciennes alliances de matériaux. Comme le manche d’une pioche ou d’une épée, le fer a toujours épousé le bois. Métal et végétal sont décidément faits pour s’entendre. Dans l’aménagement des espaces verts, publics comme ...

    25 avril 2018

  • Pour une année en réussite

    Il y a tant de bonnes choses à souhaiter à la métallerie, que l'on ne sait pas où commencer. Souhaitons nous que l'image du métier s'améliore encore, que plus de jeunes se forment et que les dirigeants retrouvent le sourire.

    2 janvier 2018

Dossiers de la rédaction

Produits et Services